Castration et stérilisation dans l’espèce féline : intérêts et risques pour leur santé

La castration précoce  correspond à l’exérèse chirurgicale des gonades (testicules ou ovaires) d’animaux non pubères (<4-5 mois).
De nombreuses études scientifiques, associé à un recul de plus de 20 ans sur cette pratique au Etats-unis, démontre que la castration précoce chez le chat n’implique pas plus d’effets indésirables qu’une castration à un âge plus traditionnel (5 à 8 mois).
Néanmoins, cette pratique reste controversée et confidentielle en Europe.

(suite…)

0 commentaire
Castration et stérilisation dans l’espèce canine : quels risques pour leur santé ?

L’objectif de cet article n’est pas de “diaboliser” la castration qui présente des intérêts clairement démontrés dans différents contextes (voir articles : castration chez le mâle, tumeurs mammaires chatte, tumeurs mammaires chiennepathologies utérines), mais de faire le point sur les connaissances scientifiques actuelles des effets indésirables démontrés et/ou suspectés de la castration chez le mâle et la femelle.
Ainsi, chacun pourra se faire un choix “raisonné” sur l’intérêt ou non d’une castration selon le sexe, la race, l’âge, le mode de vie, et le contexte clinique.
Une étude récente de Hart peut vous servir de guide pour définir l’âge de la castration selon la race (étudié dans 35 races). Certaines races comportent un échantillon limité de chiens, il faut donc garder une réserve sur les conclusions proposées dans l’étude.

(suite…)

0 commentaire
Agalactie et Insuffisance laitière chez la chienne et la chatte

Le manque de production de lait (excrétion lactée) doit être distinguée du manque d’éjection du lait aux tétines  (sécrétion lactée). Les causes et les traitements étant totalement différents.

Il est important de palper les mamelles de la chienne (notamment une primipare, ou antécédent d’agalactie) la dernière semaine de gestation. En l’absence de développement du tissu mammaire, différents traitements préventifs pourront être initiés avant même la mise-bas. 

(suite…)

0 commentaire
Visite d’élevage réglementaire chien et chat : les points importants (normes, etc.)

L’ordonnance 2015-1243 du 7 octobre 2015 donne une nouvelle définition de l’élevage canin ou félin.
Les objectifs du législateur sont : le respect du bien-être animal, la protection de l’acheteur d’un chiot ou d’un chat, la protection de l’environnement et éventuellement des personnels employés dans les structures d’une certaine importance.

(suite…)

0 commentaire
Typhus en élevage (parvovirus félin)

Il s’agit d’une gastro-entérite sévère, très contagieuse, souvent mortelle, associée à une leucopénie marquée.
Maladie causée par le parvovirus féline (PVF), virus nu très résistant dans l’environnement (plusieurs mois).
La contamination se réalise par voie oro-nasale.
Le virus a un tropisme important pour les cellules à forte réplication (entérocytes, cellules de la moelle osseuse, cellules des organes lymphoïdes) : il provoque une nécrose cellulaire par apoptose, et donc une diarrhée sévère, une leucopénie et une déplétion lymphoïde.

(suite…)

0 commentaire
Toux de chenil ou Trachéobronchite infectieuse canine

Il s’agit d’une maladie respiratoire très contagieuse, fréquemment rencontrée chez le chien, en particulier jeune, présentant une morbidité importante mais une mortalité faible.
Les principaux agents étiologiques impliqués sont: Bordetella bronchiseptica, le virus Parainfluenza canin, l’adénovirus canin de type 2 (CAV-2), l’herpésvirus canin, et le réovirus canin.
La transmission est essentiellement par les aérosols. Il ne se s’agit pas d’un vice rédhibitoire.

(suite…)

0 commentaire
Giardiose en élevage canin

Quel est l’importance de cette maladie ?

Son importance réside en plusieurs points :

  • il s'agit d'une maladie contagieuse affectant essentiellement les plus jeunes et provoquant un syndrome de malassimilation;
  • il s'agit d'une maladie qui peut persister à l'état enzootique (c'est-à-dire que le parasite reste toujours présent dans un endroit précis) ;

(suite…)

0 commentaire